[Aller au contenu]   [Aller au login]   [Aller à  la recherche]   [Aller à  la liste des forums]   [Aller au plan du site]
 
Blindlife la vie des aveugles
Vous vous demandez comment fonctionne une personne aveugle ? Vous êtes vous-même non-voyant et souhaitez une base de ressources ?
        Accueil arrow Enfant aveugle, malvoyant arrow Développement, éducation arrow Apprendre à jouer à un enfant aveugle de 2 à 5 ans
 
 
Menu
Accueil
Présentation
Vie quotidienne
Sport, guidage
Enfant aveugle, malvoyant
Parent aveugle
Divers articles sur le handicap de la vue
Activités, services
Ressources pour non-voyants
Soutien, shop, publicité, aide
Forum
Article de presse, émission TV
Liens
Contactez nous
Livre d'or
Lettre d'information
Plan du site

 
     
 
   
Login
Nom d'utilisateur (pseudonyme)

Mot de passe

Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

 
     
 
   
Recherche
Qui est en ligne
Il y a actuellement 79 invités en ligne

 
     
 
 

 
Apprendre à jouer à un enfant aveugle de 2 à 5 ans Version imprimable Suggérer par mail
Un enfant ne joue pas pour apprendre mais apprend parce qu'il joue. Ce n'est pas vrai pour un enfant avec une déficience visuelle puisqu'il doit apprendre à jouer avant de pouvoir jouer.
Un enfant ne joue pas pour apprendre mais apprend parce qu'il joue. Ce n'est pas vrai pour un enfant avec une déficience visuelle puisqu'il doit apprendre à jouer avant de pouvoir jouer.

Jeux de stimulation du résidu de vision

Le principal objectif des jeux qui suivent est d'inciter votre enfant à utiliser au maximum la vision dont il dispose.

Promenez un objet attrayant dans le champ visuel de votre enfant et demandez-lui de le suivre du doigt ou de l'attraper. L'objet peut être son toutou favori, une petite voiture ou une figurine mais, assurez-vous que l'objet que vous utilisez soit assez gros pour que l'enfant arrive à le voir.

Aidez votre enfant à fabriquer une marionnette simple, de couleurs contrastantes et utilisez-la pour jouer avec lui. Prenez un bas, ajoutez-y des boutons de couleurs différentes, des morceaux de tissu, de la laine... Évitez d'utiliser des marionnettes qui comportent beaucoup de détails comme celles que l'on retrouve sur le marché.

Encouragez votre enfant à jouer avec des casse-tête d'encastrement, choisissez des formes simples sans trop de détails et noircissez les contours pour en faciliter l'utilisation.

Encouragez votre enfant à regarder des livres d'images simples sur fond contrastant.

Vous pouvez jouer au ballon avec votre enfant. Par exemple, faites-le rouler vers votre enfant et demandez-lui de vous le renvoyer tout en vous déplaçant. Vous pouvez lui donner des indices sur votre position. De plus, assurez-vous que le ballon est de couleur contrastante par rapport au plancher pour qu'il puisse bien le voir.

Vous pouvez lui demander de copier un dessin que vous aurez fait. Assurez-vous que votre dessin est simple, que les contours sont larges et de couleur fluorescente ou noire. Vous pouvez ajouter des indices tactiles comme de la laine sur les contours ou des trous sur les traits (à l'aide d'une machine à coudre ou d'une pointe de crayon).

Vous pouvez faire des jeux de lumière dans le noir comme des ombres chinoises et lui montrer comment faire. Ce jeu est particulièrement indiqué pour les enfants qui ne distinguent pas les couleurs.

Aidez votre enfant à construire un mobile simple, riche en couleurs et qui peut faire du bruit. Du matériel comme du papier de construction de plusieurs couleurs, du papier aluminium, du papier cellophane, des petites conserves peintes et des rubans peuvent être utilisés.

Recherchez des jouets qui stimulent la vision des couleurs ; les jouets lumineux seront particulièrement appréciés par votre enfant.

Avec des objets ou des images en double (par exemple celles d'un jeu de mémoire) demandez à l'enfant de regrouper les éléments identiques.

Conseils aux parents

Parmi toutes ces suggestions, quels jeux choisir pour votre enfant? Les critères principaux pour choisir devraient être le PLAISIR et l'INTÉRÊT de votre enfant pour ce jeu.

Votre collaboration au jeu de votre enfant est importante parce qu'il peut avoir besoin d'aide pour comprendre le mécanisme d'un jouet.

À travers les jeux avec votre enfant, favorisez les contacts physiques et verbaux.

Encouragez votre enfant à jouer avec d'autres enfants pour qu'il expérimente différentes façons de jouer et apprenne les règles sociales. Votre enfant peut aussi bénéficier de la présence d'un(e) gardien(ne) avec qui jouer pendant que vous vous accordez un répit.

N'hésitez pas à faire appel aux ressources communautaires et professionnelles.

N'oubliez pas que votre enfant a plus de ressemblances que de différences avec les autres enfants. Faites-lui confiance, il faut le prévenir du danger mais aussi lui laisser faire ses propres expériences. Elles lui permettront de développer ses capacités et d'augmenter sa confiance.

Jeux de stimulation auditive

Puisque votre enfant ne peut arriver à voir tout ce qui se passe autour de lui, il peut lui être utile de reconnaître les sons qui l'entourent. Les jeux sonores suivants visent à aiguiser son sens de l'audition.

Jouez avec votre enfant à identifier les bruits de la maison (réfrigérateur, toilette, stores verticaux, télévision, eau qui coule). Toutefois, prenez garde de doser la quantité de stimulations auditives.

Faites écouter à votre enfant des histoires sur cassette, des voix et des sons qui lui sont familiers.

Écouter c'est intéressant mais chanter et jouer des mélodies l'est encore plus. Donnez-lui un instrument de musique ou aidez-le à en fabriquer un.

Jeux de stimulation tactile

Votre enfant est-il désagréablement surpris en touchant des nouveaux jouets ? Souvent, cette première expérience peut être désagréable et peut freiner son désir d'explorer ce jeu. Il doit apprendre à apprivoiser ces sensations tactiles.

Lorsque vous lui présentez un jouet, avant de lui mettre dans les mains, prenez l'habitude de décrire l'objet quant à son poids, sa texture et sa température afin de lui éviter l'effet de surprise.

Encouragez les jeux de pâte à modeler, de peinture digitale et permettez-lui de faire la cuisine avec vous puisque les aliments sont riches en textures différentes.

Jouez au sac magique. Ce jeu consiste à deviner ce qui se trouve dans le sac ou à y repérer un objet parmi d'autres (objets de textures différentes).

Jeux de stimulation cognitive

Certains apprentissages peuvent être plus difficiles pour votre enfant. Les activités suivantes visent à l'aider à mieux comprendre et interagir avec son environnement.

Votre enfant doit développer davantage sa mémoire puisqu'il a moins de repères visuels. Pour l'aider à développer cette faculté, vous pouvez lui demander de retrouver divers objets que vous aurez cachés avec lui ou d'aller chercher des objets qui sont rangés à leur place habituelle.

Pour développer son imaginaire, augmenter son vocabulaire et lui apprendre à distinguer le vrai du faux, lisez-lui des histoires et discutez-en ensemble par la suite car il est plus difficile pour votre enfant de distinguer ce qui est réel de ce qui ne l'est pas.

Il est probable que votre enfant ait plus de difficulté à comprendre d'où viennent les choses et comment elles se transforment. Par exemple, l'enfant qui demande du lait pourrait être amené au réfrigérateur pour qu'il apprenne d'où vient le lait. Cette démarche peut également l'aider à comprendre et à tolérer les délais.

Jouer à faire semblant avec des objets miniaturisés qui reproduisent le monde des adultes aidera votre enfant à mieux comprendre son entourage. Toutefois, montrez à votre enfant ce que représente réellement le matériel de jeu miniaturisé ; il est important que votre enfant connaisse les proportions réelles.

Pour stimuler la compréhension de la notion d'image, présentez simultanément à votre enfant une image de catalogue d'un de ses jouets et le jouet en question.

Jeux de stimulation de la motricité

Vous avez peut-être remarqué que votre enfant est plus craintif dans ses déplacements et qu'il a tendance à demeurer longtemps à jouer au même endroit. En réalité, votre enfant a besoin d'une motivation supplémentaire pour être actif physiquement. Voici quelques activités qui pourraient l'aider.

Quand vous lui présentez un jouet, au lieu d'aller lui porter, faites du bruit avec celui-ci et laissez votre enfant venir le chercher par lui-même.

Jouez avec votre enfant à imiter des animaux, pas seulement leur cri mais aussi la façon dont ils se déplacent. Aidez-le à bouger ses membres de façon appropriée. Ex. : ramper comme un serpent.

Encouragez l'utilisation de jouets sur lesquels l'enfant peut s'asseoir et se promener dans la maison. Ces jouets stimuleront son goût d'explorer et lui assureront une certaine sécurité dans ses déplacements car ce sont d'abord les jouets qui heurteront les obstacles.

Votre enfant peut adopter des postures de jeux particulières. Elles ne doivent pas être découragées puisqu'elles aident votre enfant à mieux voir. Il est cependant important de varier et de limiter la durée des périodes de jeux où il adopte de telles postures pour éviter les déformations.

Il est important d'encourager des activités de motricité globale telles que : courir, sauter, enjamber des obstacles, faire des culbutes. S'il est craintif, guidez-le à l'aide d'une corde.

Il est important de prévoir des périodes de relaxation si vous sentez que votre enfant est tendu à la suite de ces jeux.

L'environnement de votre enfant

Votre enfant, plus que tout autre enfant, peut se sentir désorienté dans son propre environnement. Les conseils suivants visent à aider votre enfant à apprivoiser son environnement et à se déplacer en toute sécurité pour lui permettre de jouer à son aise.

Évitez les grands changements dans l'aménagement intérieur de votre maison. Si vous changez des meubles de place, changez-les avec lui.

Adaptez la couleur de la surface de jeu pour qu'elle soit contrastante avec le jouet que l'enfant utilise.

Rendez ses jouets accessibles, placez les objets importants à la hauteur de ses yeux. Au lieu de ranger ses jouets dans un coffre où il est difficile de les repérer, optez pour des étagères. Aidez votre enfant à ranger les jouets toujours aux mêmes endroits pour qu'il devienne plus autonome.

Votre enfant a besoin de découvrir le monde extérieur, de jouer dehors, d'aller au parc et de jouer avec d'autres enfants.

Plusieurs endroits dans la maison présentent d'excellents lieux d'apprentissages et de jeux ; les armoires de cuisine en sont un bon exemple.

Faites marcher votre enfant autant que possible pour qu'il développe la perception de son espace.

Pour aider votre enfant à prendre conscience du volume d'une pièce, soulevez-le pour qu'il touche au plafond ou déplacez un objet sonore le long des murs et du plafond.


Brigitte Assénat
Hélène Dupuis
Luc Grégoire

Programme d'Ergothérapie
Université de Montréal

1996


Texte liré du site : Le typhlophile
< Précédent   Suivant >

 
     
Website Powered by Solar Energy
Dernière mise à jour le 23.08.2016
Design by RMBI
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode
information:
Vérifiez ici..